Ecoport des 2 Rives de Seine

Présentation du projet

Projet de création d’un port urbain a Triel-sur-seine

© Ports de Paris

© Ports de Paris

Le site du projet se situe sur le secteur sud de la commune de Triel-sur-Seine, et à cheval sur la limite nord de la commune de Carrières-sous-Poissy, en continuité directe avec le projet du parc du Peuple de l’Herbe au sud et avec le projet de la ZAC Ecopôle à l’ouest.

La superficie du projet est d’environ 34 ha, comprenant environ 24 ha de terrains et 10 ha de darse existante, répartis entre les communes de Triel-sur-Seine et Carrières-sous-Poissy.

L’assiette du projet est occupée actuellement par les exploitations de granulats de GSM et LGSN, qui sont amenés à effectuer un repli de leurs installations tout en conservant une activité de traitement des granulats et de transport par voie d’eau sur le futur site du port.

Les travaux d’aménagement du port se développeront donc sur une période étalée entre 2015 et 2030, et sur un principe de deux phases au cours desquelles l’ensemble de la darse et de ses berges ainsi que 17 ha de terrains (phase1), puis les 7 ha restants (phase2), seront entièrement réaménagés.

L’objectif de cette nouvelle infrastructure portuaire publique répond à une volonté d’enrichir  l’offre portuaire en Seine aval et compléter le réseau existant à l’ouest de Paris.

Il proposera une desserte fluviale de proximité à la boucle de Chanteloup, tant pour les activités déjà existantes autour du site que pour les activités futures attirées par ce territoire en pleine mutation.

En lien avec le projet de développement économique de la Communauté d’Agglomération des 2 Rives de Seine (CA2RS), le port pourra desservir par voie d’eau la ZAC de l’Ecopôle, futur pôle d’écoconstruction.

Le transit de produits tels que les granulats, les produits destinés à la valorisation environnementale, les produits du BTP, la filière «bois-énergie», ou encore la logistique, sera accueilli sur le futur port.

Les ouvrages accueillant le transit portuaire seront au nombre de 4 ouvrages de chargement/déchargement qui auront la forme d’estacade d’une vingtaine de mètre de large. Un de ces ouvrages sera attribué à un terre-plein à usage partagé d’ 1 hectare, mis à disposition des entreprises situées en dehors du port, à partir de 2016.

Les premiers terrains mis en commercialisation sur le port seront eux disponibles en 2018.

Les hypothèses d’aménagement ont fait de l’insertion paysagère et environnementale du futur port une priorité. Le projet prévoit ainsi la conservation des zones d’expansion de crues à l’intérieur du port, grâce à un travail fin de planimétrie et à la création d’une large noue en limite ouest du port. Ce dispositif paysager s’inscrira dans le corridor fluvial de la Seine et permettra d’améliorer les continuités écologiques des milieux humides. De la même manière, le réaménagement écologique de l’ensemble des berges de la darse permettra une amélioration de l’état des milieux naturels liés à l’eau.

Parallèlement, des aménagements paysagers accompagneront les voiries et les parcelles pour créer une armature d’espaces plantés qui structureront l’ensemble du projet et viseront à une bonne insertion visuelle. Ils permettront d’établir des continuités urbaines et des transitions avec et entre les différents projets de réaménagement alentours et seront accessibles aux piétons et aux cycles.

Enfin, le réaménagement de l’actuelle entrée de darse et son reprofilage complet viseront à améliorer nettement l’impact des manœuvres des bateaux entrants et sortants de la darse.

Calendrier de l’opération

  • 2012/2015 : réalisation des études de maîtrise d’œuvre et suivi des procédures réglementaires d’autorisations,
  • 2016 : acquisitions et premiers travaux selon libération progressive des terrains,
  • 2017 : livraison partielle : terre-plein à usage partagé et darse réaménagée
  • 2019 : livraison de la phase 1 : commercialisation des 1eres parcelles amodiables, ouverture du port et de l’ensemble de ses voiries
  • 2030 : livraison de la phase 2 : commercialisation des dernières parcelles amodiables

Contact bénéficiaire

01 40 58 28 71

En image


Dernières actualités sur le projet