ZAC Nouvelle Centralité

Présentation du projet

© ANMA

«Une centralité pour Carrières-sous-Poissy», ZAC d’Etat, est un projet majeur de l’Opération d’Intérêt National Seine Aval (OIN Seine Aval), pilotée par l’EPAMSA, en partenariat étroit avec la ville de Carrières-sous-Poissy et la Communauté d’agglomération 2 Rives de Seine.

Ce nouvel Eco-Quartier répondra à des objectifs environnementaux et énergétiques ambitieux : à titre d’exemple, l’ensemble des bâtiments réalisés devra répondre à l’exigence minimale de 60 % d’énergies renouvelables pour le chauffage et l’eau chaude sanitaire.

Cette ZAC a notamment pour objectifs de :

  • Créer un lieu de vie qui rayonne a minima à l’échelle de la Communauté d’Agglomération 2 Rives de Seine,
  • Réunifier la ville et réintégrer les quartiers aujourd’hui séparés par un grand vide central non qualifié, en faisant émerger, au cœur même de Carrières-sous-Poissy, un centre urbain structurant et rayonnant à l’échelle de la Communauté d’Agglomération 2 Rives de Seine,
  • Traiter les entrées de ville et permettre l’insertion des infrastructures existantes et en projet qui contribuent aujourd’hui à scinder la ville en deux (RD190 à requalifier, emplacements réservés pour l’A 104),
  • Retrouver le lien au grand paysage du méandre de Seine,
  • Redonner une identité, une visibilité et une urbanité à la ville de Carrières-sous-Poissy,
  • Initié en 2009, le projet s’étend sur 47 hectares de friches et associe durablement logements, commerces et équipements publics autour d’un espace public majeur (l’Agora) s’ouvrant largement sur la nature. Une large part est réservée à des espaces publics de qualité.

À terme, le projet « Une centralité pour Carrières-sous-Poissy » prévoit l’aménagement de :

  • un pôle commercial et de loisirs,
  • une Agora (place publique centrale),
  • un corridor écologique de près de 10 hectares,
  • 900 logements en 2013, 2 800 logements à horizon 2023 (individuel 10%, intermédiaire 25%, collectif 65%),
  • des écoles, des crèches et accueils de loisirs,
  • des activités, équipements et services privés (bureaux, résidences services…),
  • une salle multi-fonctions,
  • un cinéma,
  • un équipement culturel, « la Fabrique Numérique »,
  • une desserte en bus à haut niveau de service des gares RER/SNCF,
  • un boulevard urbain arboré (requalification de la RD190).

L’opération Nouvelle Centralité a été conçue de manière à s’intégrer en douceur dans son environnement urbain et naturel. Cette insertion s’appuie notamment sur la préservation et la valorisation de la biodiversité et du cadre de vie à travers une conception paysagère qui maximise la biodiversité végétale (structuration horizontale et verticale) et animale du site (notamment l’entomofaune), en reconstituant, autant que possible, des habitats dans une logique patrimoniale afin de favoriser l’accueil de la faune et de la flore. La préservation de la biodiversité ordinaire et remarquable sur le site réside dans l’identification d’un corridor écologique Nord/Sud créant une continuité entre le Cœur vert» de la boucle de Chanteloup et la Seine via le projet de Parc du Peuple de l’herbe pour permettre le déplacement des espèces tout en offrant à la population un espace récréatif de qualité. Ainsi, le canal écologique proposé sur l’emplacement réservé l’A104 permet d’enrichir l’écosystème qui, par ailleurs, participe activement au principe de traitement alternatif des eaux pluviales grâce à son action d’épuration biologique des eaux (décomposition des matières organiques accélérée par la présence de l’écosystème). Le concept de « Nature en ville » prend ainsi tout son sens. Les questions hydrauliques participent au développement et à la dispersion de la biodiversité du site tout en améliorant le cadre de vie. L’approche de réseau écologique est, ici, favorisée par la création de chemins et de continuités permettant de relier l’ensemble des espaces de nature présents sur le site.

Contact bénéficiaire

01 39 29 21 21

En image

En vidéo

Deux projets d’aménagements phares de la Boucle de Chanteloup ; Carrières Centralité et le Parc du Peuple du l’herbe,présentés par l’EPAMSA.


  • Maîtrise d’ouvrage : EPAMSA

Dernières actualités sur le projet